les jours se suivent et ne se ressemblent pas… la chaleur est toujours bien présente sur la capitale !
Nous sommes envahies par les mangues de notre cours, et par la même occasion par les enfants du quartier qui viennent se servir directement sur le manguier ! L’occasion pour moi de me lancer dans la confiture de mangues ! Ce qui nous a valu une invasion de mouche dans la cuisine…Promis j’essayerai d’en ramener en France (de la confiture pas des mouches…)

Ce week-end c’est le week-end des baptêmes et des communions! C’est sûrement le week-end de Pentecôte qui fait ça mais il a des fêtes dans tout Ouaga, nous sommes nous même invités à 3 baptêmes et à une communion. En général, quand une famille organise un baptême, tout le monde est invité (famille, voisin, ami, collègue…) et toute la journée les gens passent , il y a de la nourriture et à boire pour chacun quelque soit l’heure. Il n’est pas rare que des centaines de personnes passent mais pas en même temps. C’est une grosse organisation pour ceux qui baptisent leur enfant car il faut prévoir à manger pour tous, mais en même il n’y a aucun stress et c’est d’une simplicité étonnante ! Ils ne se posent pas la question de qui inviter car tout le monde peut venir et il n’y a personne pour juger, c’est jour de fête et les gens sont heureux !

La saison des pluies va bientôt arriver, et tout le monde l’attend avec impatience ! On a eu une grosse pluie la semaine dernière, on peut évaluer la quantité de pluie grâce aux bassines remplies dans notre maison, car pour nous, pluie égale inondation ! Des fuites partout dans le toit, l’eau de la terrasse évacuée directement dans notre cuisine, bref les joies du Burkina ! On craint quand même le mois de juin… A part ça, la maison fait encore des siennes, serrure de la porte d’entrée cassée (avec nous dehors bien entendu…), panne électrique ( que l’on a résolu : il suffisait de brancher le ventilo dans la chambre et tout le système remarchait : vive les circuits électrique au Burkina) qui nous a donc valu une journée sans courant et un frigo chaud ! Heureusement pour nous, il a un groupe de Burkinabès qui passent leurs journées à discuter et à boire du thé à côté de chez nous, et dans le lot il y a un plombier, un serrurier, un électricien…bref on a tout sous la main !