Des nouvelles !!!
Ca fait un bout de temps que je n’ai pas écrit, alors je vais me rattraper en écrivant un long message !!!
La vie suit son cours à Ouagadougou, et nous découvrons le mois d’avril dont on nous parlait tant…oui, effectivement il fait chaud !!! on avait du mal à imaginer qu’il puisse faire plus chaud qu’avant, mais maintenant oui ! Pour vous donner une idée, on se douche 3 à 4 fois par jour, on doit boire 4 à 5 litres d’eau chacun, on transpire tout le temps, dans la maison c’est le pire, si on est pas sous un ventilo c’est horrible ! tout est très chaud : les canapés, le lit, les murs, tout ce qui est liquide (shampoing, huile, vinaigre…) et la nuit c’est le plus sympa, on essaye de toucher le minimum de surface des draps (chauds eux aussi) on met le ventilo et on tente de dormir ! autant dire que les nuits ne sont pas réparatrices !
Heureusement que nous pouvons aller à la piscine pour nous rafraîchir…enfin c’est un grand mot sachant la température de l’eau !
Mais qui dit chaleur, dit arrivée des mangues !!!celles de notre cour ne sont pas encore mûres, mais ne devraient plus tarder ! les bords des routes sont pleins de vendeurs, comme ça ne vaut rien (10 centimes d’euros la grosse mangue ou les 3 petites) on se fait une cure de mangues, qu’on essaye de manger sous différentes formes (tarte, salade, confiture …) et autant vous dire que je découvre leur goût ici, elles sont incroyablement bonnes et si sucrées ! j’essayerai d’en ramener quelques unes à mon retour…
Il y a deux semaines il a plu !!!et oui, cela fait 6mois que l’on avait pas vu une goutte, et il a plu (quelques gouttes…) mais tout de même assez pour nous rafraîchir ! De toute ma vie, je n’avais jamais été si heureuse de voir la pluie, c’était trop drôle ! On appelle ça la pluie des mangues, ce sont des pluies qui lavent les mangues de la poussière avant de pouvoir les manger.
A part ça, nous sommes partis en week end en brousse, là où nous étions partis en octobre, dans la famille d’un ami, à Méguet. C’était intéressant de voir le paysage complètement différent, car nous y étions allés pendant la saison pluvieuse, tout était encore vert, maintenant, tout est sec.
Nous en avons profité pour visiter de la famille de notre ami dans un village encore plus petit, Kogho . La vie est encore plus différente là-bas. Pas d’eau courante, pas d’électricité, beaucoup de cases. Bien que les gens ne parlaient pas français, on a était très bien accueillis, les gens du village étaient heureux de nous recevoir et ça se sentait. Des dizaines d’enfants nous observaient comme si nous étions des extraterrestres, nous sommes allés voir le chef du village (le seul qui parlait très bien français car il travaille aussi à Ouaga), et ses nombreuses épouses qui vivent dans la même cour. Nous avons bu le Dolo (boisson traditionnelle à base de mil fermenté). Puis nous sommes allés discuter avec 3 vieilles dans leur case (discuter est un grand mot…sachant que nous ne parlons pas moré et elles pas français, mais notre ami traduisait)
Cette petite escapade nous a fait beaucoup de bien, et fut très enrichissante, on prend conscience de la réalité des choses au village, même si on l’imaginait, le voir est encore plus marquant. On a du mal à croire qu’on puisse vivre comme ça au XXIème siècle, et eux n’imaginent pas non plus comment on vit, le décalage est vraiment énorme.
Petite anecdote : la grand-mère de notre ami est allé pour la première fois à Ouaga il y a quelques années, elle n’avait jamais quitté son village, et quand elle a vu les voitures s’arrêter au feu, elle a dit : c’est incroyable comme les automobilistes sont polis, ils s’arrêtent tous en même temps pour nous laisser passer !

Hier, le président tawanais est venu rendre visite à Blaise Compaoré, pour l’occasion, ils ont demandé à des groupes de musique de jouer tout le long du trajet du président de l’aéroport jusqu’au palais présidentiel, chaque groupe touchait 100euros pour venir faire « l’animation », chacun, biensûr, muni d’un tee-shirt avec la photo du président chinois ! Bref trop drôle, et surtout très authentique, on sait bien qu’à Ouaga, des musiciens jouent tous les jours au bord des routes ! Du coup on est allé faire un tour, les musiciens ont dû commencer à jour à 10h et le président est passé à 14h…il y avait des cars de personnes qui attendaient l’arrivée présidentielle, nous n’avons pas eu le courage d’attendre, il devait faire 45degrés et nous avons préféré plonger dans la piscine !
Aujourd’hui c’est Pâques, on a prévu un petit repas entre amis : fois gras et chutney de mangues, carbonade flamande (par une copine du nord) et crêpes bretonnes (par une copine de bretagne) ! Ici pas de chasse aux œufs en chocolat, je vous laisse imaginer pourquoi !

Allez je m’en vais préparer mon chutney de mangues!
comme on dit ici : Bilifou !