Ambiance Burkina

27 juin 2012

Un dernier message…
Dernière ligne droite…à une semaine du départ…ces derniers moments sont riches en émotion ! on essaye de voir toutes les personnes qui nous ont entouré cette année, pour de tristes aurevoirs. Vendredi déjà, il faudra quitter mes petits élèves, samedi la maison et les voisins et mercredi prochain le Burkina et les amis…
Cette année est passée tellement vite ! c’est comme si on avait été pendant un an en vacances, comme ici on ne sent pas vraiment les saisons, c’est comme si l’été avait duré un an !

Je nous revois en plein préparatifs de départ au mois de juillet dernier, et nous voilà en plein préparatifs de retour ! ce sont dans les deux cas des moments forts, et actuellement c’est le cœur gros que nous faisons nos valises.

On n’aurait pas pu imaginer profiter plus de cette expérience, on a vécu des moments géniaux, vu des choses incroyables, rencontré des gens formidables, bref on a vécu notre année à fond et on va revenir avec des souvenirs incroyables !

Nous sommes heureux d’avoir choisi le Burkina pour cette première expérience à l’étranger, le choc culturel est fort mais les gens tellement chaleureux ! On ne peut s’en rendre compte qu’en mettant un pied dans ce pays, à voir les gens discuter avec leur voisin, se dire bonjour dans la rue, s’entraider si facilement, et je pense que c’est cela qui va le plus nous manquer ! Il suffit de se promener dans la rue, rencontrer une personne qui va nous demander comment ça va, discuter avec le marchand de légumes, serrer la main d’un enfant et notre journée est égayée !

Dernière retouche chez le tailleur, dernières bières au maquis, dernier bain à la piscine, dernière balade au marché, dernier tour en moto, fête avec les copains…voilà qui remplira bien notre emploi du temps jusqu’au départ !

Au revoir Ouaga, bonjour la Lorraine !!!


Posté par nany1212 à 23:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Un dernier message…
Dernière ligne droite…à une semaine du départ…ces derniers moments sont riches en émotion ! on essaye de voir toutes les personnes qui nous ont entouré cette année, pour de tristes aurevoirs. Vendredi déjà, il faudra quitter mes petits élèves, samedi la maison et les voisins et mercredi prochain le Burkina et les amis…
Cette année est passée tellement vite ! c’est comme si on avait été pendant un an en vacances, comme ici on ne sent pas vraiment les saisons, c’est comme si l’été avait duré un an !

Je nous revois en plein préparatifs de départ au mois de juillet dernier, et nous voilà en plein préparatifs de retour ! ce sont dans les deux cas des moments forts, et actuellement c’est le cœur gros que nous faisons nos valises.

On n’aurait pas pu imaginer profiter plus de cette expérience, on a vécu des moments géniaux, vu des choses incroyables, rencontré des gens formidables, bref on a vécu notre année à fond et on va revenir avec des souvenirs incroyables !

Nous sommes heureux d’avoir choisi le Burkina pour cette première expérience à l’étranger, le choc culturel est fort mais les gens tellement chaleureux ! On ne peut s’en rendre compte qu’en mettant un pied dans ce pays, à voir les gens discuter avec leur voisin, se dire bonjour dans la rue, s’entraider si facilement, et je pense que c’est cela qui va le plus nous manquer ! Il suffit de se promener dans la rue, rencontrer une personne qui va nous demander comment ça va, discuter avec le marchand de légumes, serrer la main d’un enfant et notre journée est égayée !

Dernière retouche chez le tailleur, dernières bières au maquis, dernier bain à la piscine, dernière balade au marché, dernier tour en moto, fête avec les copains…voilà qui remplira bien notre emploi du temps jusqu’au départ !

Au revoir Ouaga, bonjour la Lorraine !!!


Posté par nany1212 à 23:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2012

juin...déjà!

Un petit message pour donner quelques nouvelles :

Toujours pas de saison des pluies en vue… on veut de l’eau !!!  (je sais que ça peut paraître étrange pour vous qui souhaitez du soleil…)  A défaut de pluie nous avons quand même assisté à une tempête de sable assez incroyable, en quelques minutes, on a vu apparaître dans le ciel une sorte d’arc marron, qui nous est arrivé de dessus à une vitesse déconcertante ! Nous étions à moto avec une amie et la tempête s’est engouffrée dans les chemins de terre, on avait l’impression d’être suivies par ce nuage de sable qui s’abattait sur la ville…le temps de rentrer à la maison, nous étions couverte d’une couche de poussière. Pierre assistait à ce moment là à un match au stade et ils ont également vu la tempête leur arriver dessus, juste à temps pour se mettre à l’abri…

Sinon, pour nous soulager de la chaleur, la Sonabel ( l’EDF du Burkina) n’a rien trouvé de mieux à faire que de tester un nouveau générateur, résultat : des heures de coupure d’électricité pendant 2 jours de suite, jour et nuit bien sûr, avec des températures dépassant les 40 dehors ça a été un vrai calvaire!

A part ça, nous sommes allés à un petit concert vendredi soir, ça nous a fait plaisir d’entendre du reggae, ça faisait longtemps ! Hier soir, lasagne partie à la maison avec des amis et aujourd’hui repos bien mérité ( je plaisante…on a l’impression de toujours se reposer ici…la vie au Burkina n’est pas des plus stressante !)

A l’école ça sent aussi la fin, sortie scolaire, fête de fin d’année, repas entre collègues…plus que trois semaines de classe et je dirai aurevoir à mes petits burkinabés !

Posté par nany1212 à 17:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 mai 2012

Quelques nouvelles de Ouagadougou…

les jours se suivent et ne se ressemblent pas… la chaleur est toujours bien présente sur la capitale !
Nous sommes envahies par les mangues de notre cours, et par la même occasion par les enfants du quartier qui viennent se servir directement sur le manguier ! L’occasion pour moi de me lancer dans la confiture de mangues ! Ce qui nous a valu une invasion de mouche dans la cuisine…Promis j’essayerai d’en ramener en France (de la confiture pas des mouches…)

Ce week-end c’est le week-end des baptêmes et des communions! C’est sûrement le week-end de Pentecôte qui fait ça mais il a des fêtes dans tout Ouaga, nous sommes nous même invités à 3 baptêmes et à une communion. En général, quand une famille organise un baptême, tout le monde est invité (famille, voisin, ami, collègue…) et toute la journée les gens passent , il y a de la nourriture et à boire pour chacun quelque soit l’heure. Il n’est pas rare que des centaines de personnes passent mais pas en même temps. C’est une grosse organisation pour ceux qui baptisent leur enfant car il faut prévoir à manger pour tous, mais en même il n’y a aucun stress et c’est d’une simplicité étonnante ! Ils ne se posent pas la question de qui inviter car tout le monde peut venir et il n’y a personne pour juger, c’est jour de fête et les gens sont heureux !

La saison des pluies va bientôt arriver, et tout le monde l’attend avec impatience ! On a eu une grosse pluie la semaine dernière, on peut évaluer la quantité de pluie grâce aux bassines remplies dans notre maison, car pour nous, pluie égale inondation ! Des fuites partout dans le toit, l’eau de la terrasse évacuée directement dans notre cuisine, bref les joies du Burkina ! On craint quand même le mois de juin… A part ça, la maison fait encore des siennes, serrure de la porte d’entrée cassée (avec nous dehors bien entendu…), panne électrique ( que l’on a résolu : il suffisait de brancher le ventilo dans la chambre et tout le système remarchait : vive les circuits électrique au Burkina) qui nous a donc valu une journée sans courant et un frigo chaud ! Heureusement pour nous, il a un groupe de Burkinabès qui passent leurs journées à discuter et à boire du thé à côté de chez nous, et dans le lot il y a un plombier, un serrurier, un électricien…bref on a tout sous la main !


Posté par nany1212 à 21:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 mai 2012

bénin

DSCF0147 Les couleurs du marché de Cotonou

 

 

DSCF0427 le "coco zion"! santé!

 

DSCF0368 En route! A trois sur le taxi-moto! et c'est pas le maximum, on y est monté à 4!

DSCF0491  Jeux d'enfants

Posté par nany1212 à 20:38 - Commentaires [2] - Permalien [#]


14 mai 2012

DSCF0217

Ganvié, ville sur l'eau

DSCF0274Même pas peur!!!

DSCF0424 A Gran Popo

Posté par nany1212 à 20:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 mai 2012

Bénin...

Voyage au Bénin

Après 20 heures de bus dans un froid polaire (à cause de la clim à fond que le chauffeur refusait d’éteindre et qui nous empêchait de dormir…) nous sommes arrivés à Cotonou où nous avons passé une journée. La vie dans la capitale ne nous a paru bien différente de celle de Ouaga, à quelques exceptions près : Cotonou nous a semblé un peu plus développé que Ouaga, il n’y a pas de vélo et de charrette mais en revanche des milliers de grosses motos dont la plupart servent de taxi, on appelle ça des zems (taxi_moto), dès qu’on tend le bras, un zem arrive, il y en a partout ! Officiellement, ils ne peuvent prendre qu’un passager, mais il nous est arrivé de monter à 3 dessus en plus du chauffeur…ensuite il faut serrer les fesses et espérer arriver à destination tant leur conduite est sportive et la circulation chaotique ! La chaleur était également beaucoup plus supportable à Cotonou (par rapport au 45 degrés actuels de Ouaga…)
Nous sommes ensuite partis pour Ganvié qui est un village lacustre (sur l’eau), les maisons sont toutes sur pilotis et les habitants se déplacent en pirogue, les femmes font leur marché sur l’eau ( les vendeurs sont eux-mêmes dans leur pirogue), et les hommes pêchent. C’était vraiment magnifique !

Notre périple s’est poursuivi à Ouidah, capitale du Vaudou…on a eu l’occasion de beaucoup en apprendre sur cette religion animiste, et de casser un peu l’image que l’on en a en France, où on imagine les sorciers vaudous, les sorts, les poupées maléfiques… c’est une religion comme une autre qui n’a pas le côté noir que l’on peut lui attribuer sans connaître. A Ouidah, les pythons sont sacrés dans la religion vaudou, nous sommes donc allés au temple des Pythons et avons porté les serpents autour de notre cou ( le truc très touristique bien sûr…) mais c’était une occasion de toucher et de voir de près ces animaux peu courants par chez nous ! Nous avons aussi assisté à une cérémonie Vaudou dans un village, là, on faisait moins les fiers…en fait c’était une cérémonie où les adeptes appelaient les revenants au son des djembés, tout à coup, les revenants ( humains ou non…telle est la question) sortaient de nulle part et couraient après les villageois et fouettaient ceux qui étaient sur leur passage, à ce moment là, les adeptes devaient s’incliner et faire une offrande, autant vous dire qu’à ce moment là, nous restions cachés loin du revenant et qu’on se faisait tout petit, c’était assez impressionnant.

Ouidah était aussi un des plus gros ports négriers du Bénin, nous avons donc fait la route que les esclaves prenaient, de l’endroit où ils étaient choisis, jusqu’à la plage où ils embarquaient sur les bateaux, où se trouve ce qu’on appelle « la porte de non retour », on a eu la chance d’être accompagnés par un guide qui nous a expliqué toutes les étapes de cette dernière traversée en terre africaine, et c’était vraiment très intéressant (et aussi très marquant d’apprendre les conditions dans laquelle ils étaient amenés jusqu’à cette plage)
Nous avons fini nos vacances à Gran Popo qui est un peu la « station balnéaire » (si je puis dire…) du Bénin, en gros c’est là où les plages sont belles et où l’on peut « tenter » de se baigner. Nous avons-nous même voulu affronter les vagues mais nous nous sommes vite retrouver par terre écrasés par les rouleaux… L’hôtel où nous avons dormi était un petit hôtel complètement rasta (dans le sud du Bénin, la religion rasta est assez présente) , sur la plage, chaque nom de chambre portant le nom d’un chanteur reggae (nous avons eu l’honneur d’être dans la Bob Marley…). C’était assez incroyable de se poser dans ce petit coin de paradis ! le soir nous prenions notre cocktail servi dans une noix de coco fraîche ! bref, pendant deux jours c’était détente, balade sur la plage…

A part les piqûres de moustiques qui ont rythmé notre quotidien, ce voyage s’est avéré parfait ! Le Bénin est un pays magnifique, les béninois sont très accueillants et nous avons fait de belles rencontres ! Nous n’avons pas eu le temps de voir grand-chose, mais l’aperçu était déjà plus que satisfaisant !


Posté par nany1212 à 20:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 avril 2012

fête au village, élections et compagnie...

Nous avons eu la chance d’avoir encore de la pluie ! en plein mois d’avril c’est exceptionnel, personne n’a jamais vu ça, ça se dérègle complètement. Mais pour une première année au Burkina, c’est une chance pour nous car il ne fait pas aussi chaud que les autres années, les pluies rafraîchissent l’atmosphère.  ( Ce qui ne nous empêche pas d’avoir chaud quand le thermomètre monte à 45…), en plus cette année il y a peu de coupure par rapport à l’année dernière (une partie de l’électricité vient de la Côte d’Ivoire et avec les troubles de l’an passé les coupures étaient très fréquentes)

Samedi, nous avons assisté à une fête traditionnelle dans un petit village, où le chef fêtait ses 52 ans de règne. Il y a eu un cortège, une course de chevaux, des chants, des danses… bref c’était super intéressant, bien que l’attraction principale était d’avoir 4 blancs au village ! Ca fait beaucoup de bien de sortir un  peu de Ouaga, on retrouve le calme, et les paysages  de brousse sont magnifiques, les cases, les baobabs, la terre rouge, on ne sent lasse pas !

Hier, nous avons passé la journée à l’ambassade en tant que bénévole pour la tenue des bureaux de votes. On s’occupait de l’accueil des votants, et Pierre a fait le dépouillement. A Ouaga, il y a eu seulement 50% de votants…malheureusement ! Pour vous donner une idée des scores :

45% Hollande, 25% Sarko, 10% Bayrou, 10% mélanchon, 4% Le Pen et quand même une voix pour Cheminade et Dupont-Aignan !

Bref c’était hyper intéressant de participer à cette journée citoyenne, et c’était aussi l’occasion de rencontrer des gens. Tout ça s’est terminé au vin rouge avec l’ambassadeur, ambiance très sympa ! et en prime ma photo dans « Fasozine »

http://www.fasozine.com/index.php/societe/societe/8249-premier

 

Comme c’est les vacances, on va donc en profiter pour voyager une dernière fois, direction le Bénin ! 20h de bus nous attendent pour aller à Cotonou (si tout se passe bien !), affaire à suivre et nouvelles à notre retour !

 

 

Posté par nany1212 à 18:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 avril 2012

les métiers

Petit message pour vous faire découvrir quelques métiers insolites ou pas, que l’on rencontre à Ouaga :
Les parkeurs : ce sont ceux qui garent les motos et les surveillent devant les maquis, les magasins, bref où que l’on aille, les motos sont surveillées, ils sont partout !
Les vendeurs d’unités : ceux qui brandissent leurs cartons sur lesquels sont accrochées les unités de portable, ici il n’y a pas de forfait de téléphone mais des puces que l’on recharge avec des unités. Les vendeurs sont partout dans les rues, aux feux et surtout là à tout moment du jour ou de la nuit.
Les couturiers : ils y en a partout dans Ouaga, où que l’on aille on voit leur petite boutique et on entend le son de leurs vieilles machines à coudre à pédale. C’est génial de pouvoir choisir son tissu et de se faire coudre des modèles uniques (souvent d’après un dessin pour moi). Pour 3 euros on se fait faire une robe sur mesure…imbattable !
Les tabliers : ce sont tout simplement les vendeurs de cigarettes qui sortent leur table (d’où tablier) pour vendre. A Ouaga on peut acheter les cigarettes à l’unité ! Très pratique pour les fumeurs occasionnels…
Les vendeurs ambulants : ils se promènent avec leurs énormes chariots (complètement surchargés) et vendent absolument tout et n’importe quoi, d’autres portent leur marchandise sur la tête.
Les pompistes : ici, pas besoin de descendre de votre voiture pour mettre de l’essence, les pompistes sont là pour le faire ! un luxe !
Les réparateurs de pneus : on les trouve tous les 20m dans les rues, ils regonflent et réparent les manches à air des motos et des vélos (tellement nombreux ici !!!), une crevaison ? Aucun souci, il suffit de lever les yeux pour trouver un réparateur !


Posté par nany1212 à 19:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 avril 2012

Avril...et sa chaleur...

Des nouvelles !!!
Ca fait un bout de temps que je n’ai pas écrit, alors je vais me rattraper en écrivant un long message !!!
La vie suit son cours à Ouagadougou, et nous découvrons le mois d’avril dont on nous parlait tant…oui, effectivement il fait chaud !!! on avait du mal à imaginer qu’il puisse faire plus chaud qu’avant, mais maintenant oui ! Pour vous donner une idée, on se douche 3 à 4 fois par jour, on doit boire 4 à 5 litres d’eau chacun, on transpire tout le temps, dans la maison c’est le pire, si on est pas sous un ventilo c’est horrible ! tout est très chaud : les canapés, le lit, les murs, tout ce qui est liquide (shampoing, huile, vinaigre…) et la nuit c’est le plus sympa, on essaye de toucher le minimum de surface des draps (chauds eux aussi) on met le ventilo et on tente de dormir ! autant dire que les nuits ne sont pas réparatrices !
Heureusement que nous pouvons aller à la piscine pour nous rafraîchir…enfin c’est un grand mot sachant la température de l’eau !
Mais qui dit chaleur, dit arrivée des mangues !!!celles de notre cour ne sont pas encore mûres, mais ne devraient plus tarder ! les bords des routes sont pleins de vendeurs, comme ça ne vaut rien (10 centimes d’euros la grosse mangue ou les 3 petites) on se fait une cure de mangues, qu’on essaye de manger sous différentes formes (tarte, salade, confiture …) et autant vous dire que je découvre leur goût ici, elles sont incroyablement bonnes et si sucrées ! j’essayerai d’en ramener quelques unes à mon retour…
Il y a deux semaines il a plu !!!et oui, cela fait 6mois que l’on avait pas vu une goutte, et il a plu (quelques gouttes…) mais tout de même assez pour nous rafraîchir ! De toute ma vie, je n’avais jamais été si heureuse de voir la pluie, c’était trop drôle ! On appelle ça la pluie des mangues, ce sont des pluies qui lavent les mangues de la poussière avant de pouvoir les manger.
A part ça, nous sommes partis en week end en brousse, là où nous étions partis en octobre, dans la famille d’un ami, à Méguet. C’était intéressant de voir le paysage complètement différent, car nous y étions allés pendant la saison pluvieuse, tout était encore vert, maintenant, tout est sec.
Nous en avons profité pour visiter de la famille de notre ami dans un village encore plus petit, Kogho . La vie est encore plus différente là-bas. Pas d’eau courante, pas d’électricité, beaucoup de cases. Bien que les gens ne parlaient pas français, on a était très bien accueillis, les gens du village étaient heureux de nous recevoir et ça se sentait. Des dizaines d’enfants nous observaient comme si nous étions des extraterrestres, nous sommes allés voir le chef du village (le seul qui parlait très bien français car il travaille aussi à Ouaga), et ses nombreuses épouses qui vivent dans la même cour. Nous avons bu le Dolo (boisson traditionnelle à base de mil fermenté). Puis nous sommes allés discuter avec 3 vieilles dans leur case (discuter est un grand mot…sachant que nous ne parlons pas moré et elles pas français, mais notre ami traduisait)
Cette petite escapade nous a fait beaucoup de bien, et fut très enrichissante, on prend conscience de la réalité des choses au village, même si on l’imaginait, le voir est encore plus marquant. On a du mal à croire qu’on puisse vivre comme ça au XXIème siècle, et eux n’imaginent pas non plus comment on vit, le décalage est vraiment énorme.
Petite anecdote : la grand-mère de notre ami est allé pour la première fois à Ouaga il y a quelques années, elle n’avait jamais quitté son village, et quand elle a vu les voitures s’arrêter au feu, elle a dit : c’est incroyable comme les automobilistes sont polis, ils s’arrêtent tous en même temps pour nous laisser passer !

Hier, le président tawanais est venu rendre visite à Blaise Compaoré, pour l’occasion, ils ont demandé à des groupes de musique de jouer tout le long du trajet du président de l’aéroport jusqu’au palais présidentiel, chaque groupe touchait 100euros pour venir faire « l’animation », chacun, biensûr, muni d’un tee-shirt avec la photo du président chinois ! Bref trop drôle, et surtout très authentique, on sait bien qu’à Ouaga, des musiciens jouent tous les jours au bord des routes ! Du coup on est allé faire un tour, les musiciens ont dû commencer à jour à 10h et le président est passé à 14h…il y avait des cars de personnes qui attendaient l’arrivée présidentielle, nous n’avons pas eu le courage d’attendre, il devait faire 45degrés et nous avons préféré plonger dans la piscine !
Aujourd’hui c’est Pâques, on a prévu un petit repas entre amis : fois gras et chutney de mangues, carbonade flamande (par une copine du nord) et crêpes bretonnes (par une copine de bretagne) ! Ici pas de chasse aux œufs en chocolat, je vous laisse imaginer pourquoi !

Allez je m’en vais préparer mon chutney de mangues!
comme on dit ici : Bilifou !

Posté par nany1212 à 20:10 - Commentaires [4] - Permalien [#]